blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

fan de François Bayrou

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Pour tous les fans de François Bayrou. N'hésitez pas à me transmettre vos adresses de sites, blogs et vos propositions de contributions.

Pour tous les fans de François Bayrou. N'hésitez pas à me transmettre vos adresses de sites, blogs et vos propositions de contributions.

Blog dans la catégorie :
Politique

 

Annonce vocale

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

fan de François Bayrou

Le MoDem : nouveau parti du Centre

 

Ecouter  
Lancement du MoDem le 24 mai 2007
Lancement du MoDem le 24 mai 2007 

Son origine

 

La création du Mouvement Démocrate a été approuvée à une large majorité (4 voix contre et 4 abstentions) lors d'un vote au Conseil National de l'UDF le 10 mai 2007.

 

Les membres co-fondateurs de ce parti du Centre sont l'UDF (dont François Bayrou a été réélu président en 2005 avec 98,46% des voix) et CAP21 (le parti écologiste présidé par Corinne Lepage).

 

Le MoDem est issu de la volonté de rassemblement, au-delà des partis, initiée par François Bayrou pendant la campagne présidentielle. 

 


 

Son projet

 

Le Mouvement Démocrate se veut rassembleur autour d'un projet de société animé par des valeurs démocratiques et républicaines, mettant en priorité l'Homme devant les intérêts purement financiers et économiques individuels ou communautaires.

Pour autant, il considère le dynamisme économique nécessaire, notamment pour la mise en oeuvre d'une politique solidaire : c'est le modèle de social-économie qui concilie la croissance avec la solidarité.

 

Les thèmes auxquels le MoDem est particulièrement attaché sont, entre autres, ceux énoncés dans le projet présidentiel de François Bayrou : l'éducation et la formation, la lutte contre les menaces écologiques, l'amélioration de la vie des citoyens actuels et futurs (dette publique, emploi, pouvoir d'achat,  justice, sécurité, ouverture à la différence...) et la rénovation des institutions françaises (réelle représentativité nationale, simplification des niveaux d'action de l'administration...).

 

 Le Mouvement Démocrate a également pour projet de rendre l'Europe plus utile aux Français, d'aider celle-ci à faire entendre sa voix et à porter ses valeurs humanistes dans le monde.

 

" Le but principal du Mouvement Démocrate sera la naissance et la promotion d'une génération politique nouvelle ",  François Bayrou.

 


 

Son rôle politique

 

Le Mouvement Démocrate se veut une force de contre-pouvoir, pour autant il ne s'opposera pas systématiquement aux uns et aux autres.

Ce parti du Centre ne fait allégeance à aucun des deux grands partis en place car il veut rester indépendant, il pourra ainsi soutenir ou dénoncer des mesures suivant qu'elles lui semblent appropriées ou pas à l'intérêt national.

Les représentants du MoDem ont à coeur d'informer et d'éclairer les électeurs quant aux contenus et aux enjeux des projets de lois leur paraissant dangereux (et qui risquent parfois d'être passés en force).

 

 


 

 

Pour adhérer au MoDem :

 

http://soutien.bayrou.fr/index2.php

 

 

 

Sa personnalité, son combat...

 

Teaser PoliTIC'Show François Bayrou 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une interview très éclairante de Politicshow sur François Bayrou, son chemin, ses réflexions, ses valeurs et son combat; à voir sur http://www.dailymotion.com/politicshow/video/xkixf_politicshow-2-113-f-bayrou

 

Merci à eux pour ces questions intéressantes, ce climat serein et le temps de parole non chronométré !

 

Lancement du MOuvement DEMocrate

 

Les noms des 535 candidats défilent sur l'écran François Bayrou et Jamel Bouraz candidats aux législatives Discours sur la future charte éthique de l'adhérent au MODEM Marielle de Sarnez candidate à Paris

Les noms des 535 candidats défilent sur l'écran
Les noms des 535 candidats défilent sur l'écran 

 

A ce jour on dénombre plus de 70 000 demandes d'adhésion au MODEM, auxquelles s'ajoutent les 30 000 adhérents fidèles à l'UDF; ces "Centraux" font partie des 6,8 millions d'électeurs de François Bayrou à l'élection présidentielle 2002.

 

Ces citoyens ont la conviction qu'il est souhaitable et possible d'avoir une réelle démocratie en France, d'avoir une Europe réellement utile, de rendre le monde meilleur : plus juste, plus humain.

 

Le 24 mai, pour le lancement du Mouvement Démocrate, le Zénith était plein avec  8000 sympathisants, futurs adhérents et militants attachés à la refondation d'une vraie démocratie.

 

Y étaient présentés les noms des 535 candidats aux législatives du 10 et 17 juin prochains, dont une partie était présente.

 

Télécharger le discours de François Bayrou : http://www.bayrou.fr/evenements/download/bayrou-modem-zenith-240507.pdf

 

 

Personnalités en aparté au Zénith

 

Azouz Begag Corinne Lepage et Jean-Marie Cavada Jamel Bouraz

Azouz Begag
Azouz Begag 

 

Jean-Marie Cavada, Corinne Lepage, Azouz Bégag, Vincent Lindon, Jamel Bouraz, le général Morillon et d'autres personnes moins connues du grand public, toutes s'engagent activement aux côté de François Bayrou. Dans cette période difficile, on les en remercie du fond du coeur !

 

Leur présence est importante pour porter ce projet de société, trop lourd pour un seul homme, même soutenu par 6,8 millions d'électeurs aux présidentielles. C'est plus que jamais le moment de s'engager auprès de François Bayrou, a fortiori depuis le départ d'une grande partie de ses ex-compagnons politiques.

 

Vous avez dit "ouverture" ?

 

 

 

Il peut être utile de souligner les conditions de cette fameuse ouverture dont se targue l'UMP, d'autant que cette information a fait peu de bruit compte tenu de sa valeur : ne peuvent être considérés comme candidats de la majorité présidentielle que ceux qui acceptent de signer un engagement de discipline fondé sur 4 points :

 

 

      . "Je voterai la confiance au Gouvernement qui se présentera à l'Assemblée Nationale".

 

      . "Je ne voterai jamais la censure".

 

      . "Je m'engage à voter tous les budgets qui seront présentés à l'Assemblée Nationale".

      

     . "Je m'engage à voter tous les budgets de la Sécurité Sociale qui seront présentés à l'Assemblée Nationale".

     

     

Les troisième et quatrième points sont à eux seuls révélateurs de l'allégeance dans laquelle les députés s'engagent à l'égard du nouveau gouvernement.

 

 

Comment peut-on être un député digne de ce nom si on est lié, à l'avance, par un engagement à voter tous les budgets  ?!...

 

  

"La politique française, la démocratie française et la France tout court ont besoin, j'en ai la conviction, d'un mouvement politique qui soit le mouvement politique de la liberté, la liberté de vote, la liberté de conscience, la liberté de jugement, la liberté d'engagement.

[...] Lorsque les élus sont ainsi enfermés dans une allégeance aux uns ou aux autres, les uns votant toujours oui et les autres votant toujours non, quand ils sont enfermés dans cette allégeance, il n'y a plus personne pour défendre les citoyens, parce que vous vous rendez bien compte que la défense des citoyens ne s'accommode pas du fait que les uns votent toujours oui et les autres votent toujours non.

Les citoyens ne doivent ainsi pas savoir quel est le degré de gravité ou de justesse des textes qu'on leur soumet.

La défense des citoyens, c'est la liberté de vote, c'est la même chose.

  

Et j'ai la conviction profonde que, dans la période dans laquelle nous sommes entrés, il faut qu'il y ait un mouvement politique dont l'engagement soit, non pas de défendre le pouvoir devant les citoyens, mais de défendre les citoyens devant le pouvoir, de défendre la libre information des citoyens, de défendre les libertés publiques dans notre pays, d'être intraitable lorsqu'il s'agit des difficultés que rencontrent les plus fragiles, parce que ce sont les plus fragiles qui souffrent et ce sont les plus fragiles dont nous avons la charge les premiers.

Nous avons besoin d'avoir, à l'Assemblée Nationale, des défenseurs des citoyens. Je vous le dis du fond du cœur. ",  François Bayrou.